Concours de L’Arbre de l’Année 2017 L'arbre de l'année
Edito
Le concours

Individu ou groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…), vous pouvez tous proposer un arbre candidat à l'Arbre de l'année. En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l'histoire même de l'arbre et de son importance - culturelle, affective, sociale, symbolique, historique... - pour le groupe qui le présente

Des photos - réalisées par un photographe de Terre Sauvage - des arbres lauréats et de la communauté ayant proposé leur candidature sont ensuite exposées dans un lieu prestigieux.

 

  • Arbres remarquables
  • Scouts et Guides
  • LPO
  • Ushuaïa TV
Par admin at 28/04/2014 09:30 |
 |  Plus...

Genévrier cade

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

  • Description

    Nous avons devant nous un Genévrier Cade au label Arbre Remarquable de France par l’association A.R.B.R.E.S en Juin 2005. Son âge est évalué par un pépiniériste à près de 1500ans mais les avis divergent à ce sujet Il est estimé jusqu’à 1800ans pour d’autres. La circonférence mesurée à 1m30 est 4.81m Sa hauteur est non mesurée, mais on devine qu’il atteint les 7m.

  • Esthétique

    Ce Genévrier Cade est tout simplement somptueux. De loin, il ressemble à un énorme champignon tout droit sorti au milieu des vignes. Son tronc est très tourmenté et est éclaté en deux parties. Son écorce quand à elle est filandreuse, gris brunâtre avec feuillage persistant en forme d’aiguille. Tous les deux ans, floraison pendant la période Avril /Mai. Il conserve sa couleur verte toute l’année

  • Histoire

    Nous connaissons ce Genévrier Cade depuis 2 ans environ. Pour notre groupe, pour le plaisir de venir le photographier régulièrement. Nous venons spécialement pour lui, de jour comme de nuit. Nous essayons de le mettre à chaque fois plus en valeur et en toute harmonie avec son habitat. Il impose simplement le respect par sa présence tel un patriarche ou encore un sage mais aussi plus personnellement par l’énergie qu’il dégage. Nous nous rappelons de la première fois que nous l’avons approché, nous sommes restés près de vingt minutes à le regarder avant d’aller seulement toucher son écorce filandreuse. Il est un des témoins privilégiés de l’histoire et il continue de l’écrire.

  • Espèces animales ou végétales abritées

    Le Genévrier Cade se développe en région au climat méditerranéen, installé sur des terrains de sols calcaires plus communément appelé garrigue. C’est une végétation arbustive formée de buis, de chênes verts et de multiples plantes à fleurs odoriférantes. Notre spécimen est situé en plein milieu d’un vignoble et malgré une clôture électrifiée, des sangliers y pénètrent régulièrement. Des arachnides également en nombre sont identifiées telle que l’araignée de Narbonne (Lycose Tarentuline)

  • Commentaires

    Nous pensons que nous ne pouvons dresser un portrait complet de cet arbre remarquable sans parler de son histoire ou ce qui pourrait être son témoignage. Directement exposé à la vue du château de Salveterra « Terre qui sauve » ou d’Opoul Périllos, nommé plus tard ainsi car assimilé au village le jouxtant depuis un plateau calcaire aride en hauteur. Notre Genévrier le verra sortir de terre. Ce dernier est construit par Jacques Ier d’Aragon au XIIIème siècle plus précisément en 1246 sur la frontière entre le royaume de France et le Royaume d’Aragon. Cette forteresse faisait partie d’une ligne de défense qui s’est naturellement formée au traité de Corbeil (1258). Elle était composée au Sud de : Força-Réal, château de Tautavel, Salveterra et château de Salses. Au Nord, les forteresses Royales Françaises de Peypertuse, Quéribus et Aguilar. Le château de Salveterra sera de nombreuses fois assiégé et occupé alternativement par les Espagnols et Français. Richelieu le fera finalement démanteler en 1649. Le Genévrier sera également témoin des épisodes de pestes, le fléau. Notamment celle de 1347, la grande peste mais aussi celle de 1628. Notre arbre remarquable a beau posséder des qualités médicinales mais autrefois, son bois était fréquemment brûlé dans les villes pour lutter contre les épidémies. On raconte même qu'Hippocrate a combattu la peste à Athènes grâce à ses fumigations. Jusqu'au XIXème siècle les baies de Genévrier étaient brûlées dans les hôpitaux français pour assainir l'air ambiant. Quant à ses qualités, nous retiendrons l’huile essentielle de Genévrier. Cette huile est connue pour ses qualités d'anti-inflammatoire, anti-rhumatismal et antidouleur. Elle s'utilise pour faciliter l'élimination de la cellulite et des rétentions d'eau. Énergétique, elle apporte force et courage.

facebook twitter Envoyer à un ami