• Terre Sauvage
  • ONF
  • Caisse d'Epargne
Concours de L’Arbre de l’Année 2018 L'arbre de l'année
Edito
Le concours

Individu ou groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…), vous pouvez tous proposer un arbre candidat à l'Arbre de l'année. En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l'histoire même de l'arbre et de son importance - culturelle, affective, sociale, symbolique, historique... - pour le groupe qui le présente.

Un photographe de Terre Sauvage se rendra dans chaque région afin de photographier les arbres lauréats..

 

  • Arbres remarquables
  • Scouts et Guides
  • LPO
  • Ushuaïa TV
Par admin at 28/04/2014 09:30 |
 |  Plus...

Baobab africain : Adansonia Digitata L.

La Réunion

  • Description

    Hauteur : 17 m / Diamètre du houppier : 15 m / Circonférence du (ou des) tronc(s) : 11,75 m / Age : c'est un vieux baobab, son âge n'est pas connu / Bon état sanitaire / Absence de contreforts / Absence de cavités

  • Esthétique

    S'agit-il d'un ou de 2 arbres accolés ? Difficile de répondre... Le houppier a une forme de trapèze assez régulière. Du fait qu'il soit sur un promontoire enherbé relativement éloigné des habitations il ne subit que peu de tailles et possède un port quasi libre. Son tronc (ou ses) ressemble(nt) à un gigantesque pied d'éléphant.

  • Histoire

    C'est très certainement le plus gros baobab de La Réunion. Il n'en demeure pas moins discret sur son promontoire, caché au milieu du quartier des Camélias à Saint-Denis de La Réunion. Les habitants du quartier y sont très attachés. C'est très certainement un des vestiges de l'ancien domaine de Château Morange, sa présence nous parle quelque part de l'histoire humaine et urbaine dionysienne. Cet arbre est le premier arbre à avoir été intégré à l'Inventaire participatif des arbres remarquables de La Réunion animé par le CAUE depuis 2016 (http://www.caue974.com/fr/inventaire-des-arbres/les-arbres-de-l-inventaire). Il a été signalé par Mr Ayagapin puis recensé par Mme Lainé et a été caractérisé par la Commission Piédboi (commission d'experts qui étudie les arbres) d'arbre "Remarquable".

  • Espèces animales ou végétales abritées

    Les oiseaux des villes viennent se poser sur ses branches : martins, cardinaux, tourterelles malgaches...

  • Commentaires

    Les baobabs africains (Adansonia Digitata L.) auraient été introduits à la Réunion en 1767 soit environ 100 ans après les premières installations humaines pérennes sur l'île. Les usages des fruits et des feuilles sont multiples mais relativement peu connus à La Réunion.

facebook twitter Envoyer à un ami